-->
La renverse est une histoire de corruption et de mœurs un peu crue, mais plus encore de l’impact que cette histoire a eu sur les enfants des protagonistes à l’heure de l’histoire et dans leur vie d’adultes puisqu'ils se sont construits avec cet "incident". C’est l’histoire ou presque la caricature d’une partie de la société…c’est ce que l’on découvre lorsque le vernis s’effrite…des gens lisses qui ne le sont pas tant que ça, et d’autres qui paraissent bien moins lisses et qui finalement ne sont pas non plus ce qu’ils donnent à paraître. La renverse c’est aussi la manière dont les ados perçoivent leurs parents et le monde qui les entoure et inversement , et le fossé immense entre ces deux perceptions.

Olivier Adam m’avait bouleversée avec ses « lisières », et une nouvelle fois j’ai été conquise par son écriture. La manière qu’il a d’observer et de décrire notre société sous couvert romanesque.

Commentaires

Violette... a dit…
Cela donne envie de le découvrir... merci
Bise
Rose
chris d. a dit…
Oh c'est drôle, je viens de le lire également, je l'ai terminé en vacances la semaine dernière, alors qu'il trainait sur ma pile à lire depuis des mois...
Toute bouleversée aussi par ce roman, par ce romancier à la sensibilité si touchante.
@chris d
Oui je crois que moi aussi c'est cette sensibilité de l'auteur qui me touche ...

Articles les plus consultés