mardi 29 novembre 2016


J'avais presque oublié ce livre de Donna Hay au fond du placard...
Je ne suis pas une grande cuisinière, il faut souvent que ça aille vite et que ce ne soit pas trop compliqué, mais j'attache une importance toute particulière à la présentation...parce qu'on mange un peu aussi avec les yeux, non?!

lundi 28 novembre 2016


Avec ça dans les oreilles et une odeur de pomander dans la pièce je défi quiconque de ne pas succomber au Christmas Mood ....
où alors est ce peut être l'effet du livre sur le hygge?!

vendredi 25 novembre 2016


Si parfois les réseaux sociaux nous donnent des envies irrésonnables,
ce que j'aime surtout c'est y trouver source d'inspiration pour des sorties, des expos a venir, des idées de diy, ou bien même des recettes... alors hier quand j'ai vu les magnifiques bredele de @caropi, je n'ai pas pu resister!
vous trouverez sa recette ICI... ✸

jeudi 24 novembre 2016


Novembre, ce drôle de mois comme au ralenti...
Et faire en sorte que les rendez vous notés sur l'agenda viennent rendre la grisaille de ces journées raccourcies plus jolies...

mardi 22 novembre 2016


Le temps d'automne se prête à la découverte du livre sur le Hygge...(de Meik Wiking)
J'ai découvert cet ouvrage sur les réseaux sociaux et par curiosité je suis partie chercher ce que signifiait ce nom imprononçable et mystérieux!
Et les quelques lignes que j'ai découvertes concernant cet art de vivre Danois qui semblait rendre ce peuple si heureux m'ont finalement apparues comme assez famillières. Serais je HYGGEsans le savoir?
Grâce à Caroline qui m'a gentiment prêté son HYGGE book, je crois pouvoir répondre que je suis sur la bonne voie!
Mais qu'est ce donc que le HYGGE? je cite "le hygge c'est offrir à un adulte responsable et usé une pause. juste une petite pause. C'est vivre des moments de bonheur grâce à des petits plaisirs, et savoir que tout va bien se passer."
"le hygge c'est apprécier les  plaisirs simples de la vie, et on peut donc le vivre avec un budget très limité." Le hygge ce sont donc toutes ces petites choses comme allumer une bougie, l'odeur du gâteau qui cuit dans le four, se peletonner sous une couverture un bon livre à la main, ce sont de grosses chaussettes en laines pour trainer en ecoutant de la musique...ce sont des dîners entre amis en toute simplicité, une ballade en famille dans la nature...
toutes ces petites choses qui font que l'on va se sentir plus serein, apaisé, et apprécier le moment présent comme une douce parenthèse dans nos journées souvent chargées.
C'est ce qui permet aux Danois de traverser leur long hiver sans déprimer, et même mieux...qui leur donne le titre de "gens les plus heureux du monde".
(une chouette idée de cadeau à mettre sous le sapin de ceux qui ont tendance à voir leur verre à moitié vide!!!!)

dimanche 20 novembre 2016


J'ai délaissé mon livre du moment pour lire nos 14 novembre...
Comme beaucoup ici j'ai découvert Aurelie Silvestre dans les interviews qu'elle a donné au lendemain des attentats du Bataclan. Et cette fille m'a bluffée! Elle venait alors de perdre son compagnon, elle était enceinte , avait déjà un petit garçon et malgré tout ce qui venait de s'abattre sur elle cette fille rayonnait! Alors j'ai eu envie de lire son livre parce qu'à mon idée loin de tomber dans le pathos ce livre devait être une véritable leçon de vie et d'optimisme ...
Et je n'ai pas été déçue !

mercredi 16 novembre 2016


Et ressentir les premiers symptômes du syndrôme de Noël !!!!✶

mardi 15 novembre 2016

Novembre et ses
coups de gueule/  coups de mou/  coups de stress/
versus
ses coups de chapeau/ coups à boire/ coups de coeur
tenter de toujours garder à l'esprit
ce qui vaut vraiment le coup...❤

jeudi 10 novembre 2016



Entre mes mains alternent les pinceaux et les aiguilles...
dans mes oreilles les "remèdes à la mélancolie" d'Eva Bester sur Inter et Her Magic Wand
...

lundi 7 novembre 2016


Réanimation de Cécile Guilbert était dans ma to read list depuis un moment déjà quand pour 99cts j'ai eu la joie de me le procurer . Joie qui a rapidement laissé place à la déception quand au bout de quelques pages j'ai compris que je n'accrocherai pas avec son récit ... il y a sûrement des choses à lire entre les lignes mais personnellement l'impression qu'il me donne se résume bien à ces quelques phrases que l'auteur cite en milieu d'ouvrage : " comme réponse, je ne trouve que la violence de mon attrait pour une énigme qu'aucune explication médicale n'épuise. Et sans doute aussi, outre la puissance du désir décuplée par le manque, la jouissance inavouable que me procure la "réa", ce monde thaumaturgique dont les spectacles sont interdits au commun des mortels".
Cécile Guilbert raconte ces 12 jours où son compagnon a été plongé dans un coma profond afin de traiter une grave affection. Une "lettre d'amour à Blaise" qui n'a pas trouvé echo en moi ...

dimanche 6 novembre 2016


de ces week-ends où l'on a l'envie de faire mais pas le courage,
où une fois les tâches à accomplir rayées il ne reste plus guère d'allant pour autre chose...
un vrai week-end de novembre où l'on met juste un petit peu le nez dehors et où l'on passe le reste du temps dans la tanière...
ce qui en mode "bureau des légendes", petit trendy sur les jambes et thé "christmas pudding" bien chaud entre les mains se révèle finalement ne pas être un mauvais programme!

jeudi 3 novembre 2016



En panne de lecture, je me suis penchée sur les vieux livres rescapés de la maison familiale en attendant... et puis je suis tombé sur l'étranger de Camus. J'ai aimé me plonger dans l'Algérie française des années 40/50. J'ai aimé ce livre qui défilait dans ma tête comme un film en noir et blanc. A tel point que j'ai chiné "la peste" dès la dernière page refermée...
J'aime cette idée d'une bibliothèque qui comme des albums photos serait le reflet de la vie du lecteur. Des livres qui nous parlent à un moment donné, qui ne nous parlent plus ensuite et qui peut être des années et des années plus tard retomberont entre nos mains et auront une résonance différente.
Si j'aime les romans contemporains et les polars, j'ai envie parfois de me replonger dans les classiques, certaine qu'ils auront un autre impact sur moi que lorsque leur lecture relevait de l'obligation d'un travail à produire, certaine de trouver parmi eux ma "pépite".

mardi 1 novembre 2016


***

il y a la sensation du soleil d'automne qui vient me réchauffer à travers les vitres avant que la nuit n'arrive bien trop tôt
les pages de vieux livres jaunis que je ressort de la bibliothèque familiale, héritage de mes années lycées,
les fils de mohair que j'abandonne à regret composant désormais quelques grammes de douceur dans lesquels s'enrouler,
il y a les thés brûlants que je laisse parfois refroidir à mes pieds,
le chant des braises le soir dans la cheminée,
il y a de la soupe de carottes aux épices et les premières compotées...
il y a la douce langueur de l'automne ô combien appréciée...
novembre peut bien arriver !