"Chaque fois que nous prenons une photo et la partageons, nous effectuons un rituel. Notre dépendance à l'égard des images et le culte que nous leur vouons atténuent l'effroi et l'aliénation que produit notre environnement numérique. Nous nous perdons dans cette adoration irrationnelle, tout en émétant une version inédite de nous-mêmes, ou, pour le dire autrement, en libérant ce que nous gardons à l'intérieur de nous. Par ce procédé, nous expulsons la peur et l'impuissance de notre environnement. Par ce procédé, l'environnement original mais déréglé peut nous donner l'opportunité de décider d'un nouveau destin".
Silin Liu 
I'm everywhere, les rencontres d'Arles 2017

Commentaires

Tin of tea a dit…
Quelle photo de rêve! et les mots qui vont juste tout bien avec!
Josephyne G. a dit…
Je n'avais jamais posé des mots sur ce processus...mais c'est exactement ça....C'est aussi beau qu'effroyable en fait.
Anonyme a dit…
Jolis jeux de lumière !
Des mots pour le dire...
Kat
MLGIGI a dit…
Une photo peut laisser croire....

Articles les plus consultés