Les rencontres d’Arles, rituel annuel…
Comme chaque année le plaisir de découvrir à travers la ville les nombreuses expositions, comme chaque année ne pas trop accrocher avec les photos trop abstraites ou les installations, et comme chaque année tomber sous le charme des photos et portraits « du quotidien ». Une seule déception, celle de voir fermées une dizaine d’expos qui n’auront duré que jusque fin août.

Plusieurs expositions coup de coeur cette année:

Tout d’abord l'ensemble des expos présentées au magasin électrique:

❤️Mathieu Asselin d’abord avec un photo reportage sur Monsanto, glaçant ! J’aime ces photos qui racontent une histoire, ces photos qui transmettent un message. Ce genre de découverte un peu inattendue …

❤️Karl Heinz Weinberger avec son "swiss rebel " . Karlheinz est un magasinier suisse de chez Siemens en charge du club photo de son entreprise qui va dresser tout d’abord des portraits d’ouvriers immigrés travaillant dans l’entreprise puis qui va tout au long de sa vie photographier de jeunes rebelles , fans d’Elvis ou de James Dean, anarchistes ou bikers…des portraits d’une belle intensité d'une jeunesse suisse métissée et rebelle .
François Cheval à propose de KarlHeinz Weinberger: "étranger dans le monde où il vivait, il s'en était trouvé un autre, se réconciliant ainsi avec lui-même".

❤️L'expo LEVITT FRANCE, une utopie pavillonnaire :
Là où il est question dans les années 70 de construire des logements pavillonnaires quasi tous identiques dans les banlieues parisiennes afin d’y loger les familles de classe moyenne et CSP+, ghetto doré (où les habitants devront respecter une charte de copropriété très précise) dont le décor servira d’ailleurs à de nombreux films que j’ai trouvé pour ma part très « troublants » comme "dans la maison" avec Fabrice Lucchini ou encore « La vie domestique » avec Emmanuelle Devos.

❤️Enfin l’expo Annie Leibowitz organisée par le LUMA.
Des portraits et scènes de vie réalisés par la photographe dans la première partie de sa carrière. Photos qui retracent en parallèle l’histoire des Etats Unis des débuts de la photographe jusque dans les années 80. Le témoin d’une époque et particulièrement de l’avènement du rock’n roll avec de nombreuses photos des Beattles mais aussi des Rolling Stones ou encore de John Lennon ou Patti Smith.

❤️Enorme coup de coeur cette fois ci à « la maison des peintres » , pour le travail photographique de Mathieu Pernot sur les Gorgan, une famille de gitans d’Arles qu’il a suivi pendant de nombreuses années, puis perdu de vue et ensuite retrouvé…Mathieu Pernot a photographié la famille, il a crée des liens avec elle et il se fait le témoin de leur histoire. De très beaux portraits qui dégagent beaucoup d’émotions. Et pour en savoir un peu plus c’est LA.

❤️Enfin j’ai aimé voir les autoportraits plus légers d’Audrey Tautou à l’abbaye de Montmajour, superbe monument avec une vue imprenable sur Arles et la plaine… Audrey Tautou qui se met en scène, Audrey Tautou qui joue à l’arroseur arrosé … De jolis portraits dans un genre tout à fait différents des précédents.

Cette année nous avons séjourné au Nord Pinus . Un hotel à l'ambiance particulière,comme figée dans le temps.  Plus qu'un hôtel c'est même une institution arlésienne comme une ancienne pension de famille. On y trouve encore les traces d'un Arles d'une autre époque. Presque comme un décor de cinéma .

Côté restaurant nous avons testé cette année le Chardon, un pop up qui accueille des chefs en résidence . Ce sont les plats de TOMAS SCARPETTI (Argentine) Et les cocktails de GWLADYS GUBLIN que nous avons eu le plaisir de goûter . Une ballade culinaire sans faute .
Plus d'infos LA...

Commentaires

Anonyme a dit…
Superbe article, très complet, MERCI, coup de cœur pour les gitans et Audrey Tautou (j'avais vu une interview tv où elle parlait de son travail photo) on retrouve dans ses photos un côté espiègle. Un jour, revoir Arles et ses rencontres...
Delph de Vendée
barby a dit…
Superbe billet sur Arles que je ne connais pas . Merci. Beaucoup de générosité avec toutes explications , ressentis . Merci!!
Ladybugmarie a dit…
Voilà de quoi me faire aimer un futur déménagement familial qui ne m'enchante guère... Tant qu'à descendre, autant voir de belles choses :) Merci du partage !
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marie a dit…
Merci de partager toutes ces belles adresses! Toujours sympa Arles, j'aime beaucoup! Je ne savais pas qu'on pouvait y retrouver toutes ces expositions de photos (l'été). Mais l'été n'est pas vraiment ma saison favorite pour visiter le sud... un peu trop chaud! J'aime aussi beaucoup les photos du quotidien. C'est quand j'ai découvert Robert Doisneau, il y a plusieurs annees, que j'ai appris à apprécier les cadres et situations de de la vie de tous les jours mis sur pellicule (on parlait bien de pellicule à l'époque, non? ;-)
@barby et delphine
Merci pour vos atouts ❤️

@marie lady ig
Des parents qui déménagent dans le sud ????

@marie
En septembre la chaleur est bcp plus supportable et les rencontres durent jusqu'à la fin du mois, mais j'imagine que même de l'autre côté de l'Atlantique les écoliers ont du retourner sur les bancs de l'école ...
Des bises
Bien chiné a dit…
Mes plans sont tronqués cette été. J'aimerais l'année prochaine... Merci por partager, Céline et aussi les photos du Nord-Pinus plein de charme. J'adore

Articles les plus consultés