Ces temps ci je tombe régulièrement sur des articles/des posts où il est question de changer…de changer sa manière de vivre afin qu’elle soit plus durable, plus en accord avec des valeurs écologiques, moins consumériste…une tendance plutôt saine en effet mais sur laquelle je m’interroge souvent…
Enfin disons plutôt que je m’interroge sur la façon qu’avait « avant » ces gens de vivre…car ici peut être parce que nous vivons à la campagne, peut être parce que nos origines viennent « de la terre » ou tout simplement parce que nous venons de familles où il fallait faire « attention » tous ces conseils/concepts qui semblent nouveaux ou plutôt disparus puis ré apparus nous semblent juste être du bon sens et déjà appliqués. Serait-on presque low impact sans le savoir ?! 😂
Ici on se chauffe au bois, on garde les épluchures pour les poules ou le composteur (on a donc des poules, oui!), les placards ne débordent pas d’affaires que l’on ne met plus car si c’est le cas on les donne (aux copines, ou à des associations), la plupart de nos meubles ont été chinés ou récupérés (bon OK pas notre cuinie Ikéa!!!!), on achète quasiment aucun plat cuisiné (à 5 nous avons juste un congélateur à 2 ridicules tiroirs!), les déchets sont triés, et aucune nourriture jetée (je suis la reine de la cuisine du placard!)…Bref on fait pas "tout juste" mais disons que
si je dis souvent que nous ne sommes abolument pas branché « écolo » en lisant/regardant ce genre de posts je suis pourtant surprise de voir que nous appliquons déjà pas mal de ces règles de bon sens…qui a mon sens ne devraient pas être juste une mode…
Je serai curieuse d’avoir vos retours sur tout ça...

Commentaires

C A R O P I. a dit…
Je suis en accord total avec ce que tu dis. Et je pense effectivement que ces personnes qui revendiquent vivre ainsi maintenant ne le faisaient pas avant... Et étaient plus dans la (sur) consommation. Je suis plutôt comme toi pour tout... Sauf les poules �� mais c'est aussi notre façon de vivre depuis toujours... Nous detest on le gâchis et la consommation... Nous sommes d'ailleurs souvent hors sujet sur bcp de choses "à la mode" que "tout le monde a". Je déteste suivre tout le monde, faire comme tout le monde, et ce depuis toute petite ��. Ouais suis une rebelle de la société ��. Maintenant, c'est bien d'avoir pris conscience de cela et de se mettre à une conso raisonnable ! Mieux vaut tard que jamais ��
@Caro
Pour ma part je ne suis pas contre la société de consommation mais disons que je ne suis pas non plus pour la sur -consommation plus par réflexe que par idéologie vraiment ...
Enfin... je crois !
Et disons que du même coup ça permet de sa faire plaisir de temps en temps ...

Ange porte 33 a dit…
Je suis comme toi une fille de la campagne , qui fait ses conserves, qui cuisine beaucoup, qui congelé aussi,qui trie, qui donne, Mais quand je veux me faire plaisir, je le fais' sans aucune honte ! Vivre de cette façon, n'est pas qu'une façon de vivre à la derniere mode, c'est une façon d'être, et ce n'est pas une question de radinerie comme je l'entends souvent !! Que l'on ne faut pas marcher le commerce ! Mais à quoi cela sert de gaspiller ? C'est du bon sens comme tu le dis .... Mais chacun à sa façon de vivre et bizarrement, on catalogue les gens face à cela... j'en ai encore eu la preuve hier et je trouve cela dommage. Je n'ai pas de potager car je suis nulle, j'avais des poules avant Mais faute de pouvoir m'en occuper comme j'aimerai, j'en ai plus !! Et j'adore recycler le tissu, le papier , redonner une autre vie, je le fais dans ma deco meme si cela n'est pas au goût de tout le monde..... je ne sais pas si c'est un idéal ou si c'est ecolo, chacun son point de vue Mais je me sens bien dans cette façon de faire .... et c'est important aussi que cela ne soit pas une contrainte .
Sarah Magaña a dit…
Bonjour,
Je ne pense pas qu'il y ait du tout blanc ou tout noir.
Je tente depuis un an de rendre vers un mode de vie plus écologique, je ne passais pas la vie à surconsommer mais avec le temps j'ai eu l'impression que ma consommation s'emballer (je faisais les soldes, achetais des meubles neufs, pas mal de nourriture emballées, de plat tout fait). Habitant en ville c'était facile de commander des pizzas ou des sushis, de faire les magasins... Et j'ai eu l'impression que plus le temps passait pire c'était (au début tu commandes à manger une fois par mois puis 2 fois puis 3 fois et tu finis par te retrouver à commander 3 fois par semaine).
Maintenant que j'ai pris conscience de ça, j'essaye de faire petit à petit machine arrière.
En conclusion au début c'était blanc, puis gris puis de plus en plus foncé (sans jamais arriver au noir qu'on peut voir comme le fait de commander tous ses plats, d'acheter plein de choses neuves pas chères...) Et maintenant on tente d'éclaircir le gris des plus en plus.
J'espère t'avoir un peu éclairé.
Pas "tout juste" ici aussi, loin de là... mais certains gestes de bon sens, surtout en nourriture je pense, on achète juste ce qu'il nous faut (vive l'impro parfois), pas de méga congélateur, un mini juste pour le pain et les glaçons pour l'apéro l'été !!;) ...et beaucoup de petites choses qu'on fait depuis longtemps au quotidien... mais c'est vrai, trop souvent jugés/étiquetés "écolo/bio/bobos" et du coup pas pris au sérieux quand c'est pour beaucoup considérés/amalgamés comme un phénomène de mode, parfois je trouve ça dommage et parfois je m'en fou !! Et pour finir, la notion de plaisir est très importante aussi, pour à peu près tout je pense qu'il faut que ça viennent de soi... alors question d'équilibre comme d'hab !! ;)
@Sarah
Oui en effet cela m’éclaire... je peux comprendre qu’en ville en effet les reflexes Soient différents et que petit à petit on ouvre les yeux et qu’on veuille amorcer un changement ... je n’y vois aucun mal bien au contraire ...
Je suis juste parfois surprise lorsque je regarde des émissions par exemple où l’on montre des familles qui auparavant (avant donc la prise de conscience) jetait par exemple des tas de nourriture chaque mois ... parce que dans ce cas outre le côté «ecolo » de la chose il y me semble t’il une question de bon sens ... et donc ce qui me surprend c’est que ce genre de personne puisse passer d’un tel mode de vie à un mode de vie totalement opposé ou ils vont consommer bio/se passer de frigo... ( bon ok là j’en caricature à l’extrême mais c’est parfois ce que l’on nous offre à voir dans certains reportages ...)
Comme toi je pense que rien n’est tout noir ou tout blanc, que chacun fait au mieux selon ses convictions
Mais parfois toutefois je souris de voir passer des gens d’un extrême
A l’autre un peu aidé par la mode ;-)
@ange porte
En effet ça me semble important que cela ne soit pas une contrainte mais juste une façon de vivre ...qui nous convient et qui ne soit pas dictée par une simple mode mais par une vraie façon d’avoir envie de faire ...
@simplement beau /Virginie
Exactement!
Tu as tout dit !
MLGIGI a dit…
Ici nous mangeons des légumes de saison le plus souvent achetés chez le primeur, nous faisons le tri, nous allons à la déchetterie, nous donnons beaucoup et ce depuis plus d'une décennie, nous marchons beaucoup aussi mais vivant à la campagne nous utilisons aussi beaucoup la voiture, nous faisons attention au chauffage mais perso je trouve que je consomme encore trop, trop et pas bien :-( donc je peux comprendre ce "mouvement" car j'aimerais vraiment me défaire davantage de choses, j'y travaille...
**gaelle** a dit…
alors alors, moi je suis pas au top des bonnes pratiques même si j'en ai conscience depuis quoi enfant hein.... mais habitant en ville c'est pas toujours facile (le compost, les poubelles vertes me dépriment chaque jour car personne ne joue le jeu... bref... j'en passe). Je suis convaincue que le fait d'habiter sa propre maison et la campagne aide un peu. j'essaie de toujours garder cet esprit ouvert, recycler, expliquer aux enfants. (très adepte de la récup, du bon coin, des vides grenier par contre...) bref mais peux mieux faire en gestes écolos !. (et sinon bianca vs les poules, cela donne quoi ! ?:))
@Gaelle
Je suis d’accord avec toi sur le fait que le tri/le compost/les poules tout ça tout ça c’est forcément bcp plus évidents en campagne qu’en ville ... mais en contre partie à la campagne nous ne vivons pas sans voiture , ce qui en ville peut bien souvent être évité . Mon rêve serait d’aller bosser à pieds ou en vélo, même pas pour des raisons écologiques mais pour des raisons économiques et pour le plaisir d’ztre Un peu dehors plutôt que de passer plus d’une heure par jour minimum en voiture ...
:-)
**gaelle** a dit…
oui pour la voiture je te rejoins aussi. Mais Alors le vélo à Lyon, cela ne fait pas rêver car le non respect des feux ou stop par les cyclistes eux mêmes est trop dangereux, je suis une vraie grandmère quand j'en fais et je passe mon temps à regarder à droite/gauche bref stress ! Reste la marche en ville, mais si loin d'être bucolique par moment.... Et je sais que tes photos de mer bientôt vont me faire terriblement envie d'habiter près de la mer. Bisous et merci pour tes réflexions.
@Gaelle
En effet mon image du vélo/de la marche en ville est peut être faussée par le fait que je ne l’adopte qu’en vacances et donc dans des conditions plutôt optimales .
Bonne soirée
Des bises
Anonyme a dit…
Je rejoins beaucoup de commentaires. Le vivre au quotidien, c'est aussi ce que l'on nous a transmis dans l'éducation, jamais vu ma maman jeter un morceau de pain... ben oui le pain ça se gagne, donc ça ne se jette pas, surtout celui du boulanger. Pas écolo à fond mais des petits trucs, du vinaigre pour le sol et les vitres, le compost, faire sa lessive (recette de Victoria du blog et livre de Mango and Salt), viande bio et légumes au marché mais bon oui je vais chez Edouard (mais moins souvent) et tous les 4 mois chez Picard ;-) oui y'a des soirs, je n'ai pas envie d'éplucher, de cuire, etc. Vivre à la campagne, c'est un peu moins de société de consommation mais apprécier quand même les escapades dans les grandes villes de temps en temps pour faire chauffer la carte un peu :-)) Un sujet qui passionne le mieux consommer... Bonne soirée
Delph de Vendée
@delph
@delph
Complètement d’accord concernant l’éducation... justement c’est une des choses qui me surprend dans ces « prises de conscience » (si bénéfiques soient elles) ... que des adultes apprennent aujourd’hui parce que la slow Life est à la mode que les aliments ne se jettent pas ... que ça ne Sert a rien d’avoir 53 jeans dans sa commode ...qu’il faille des vidéo you tube pour apprendre à faire avec ce qu’il y a dans le frigo ou je ne sais pas ... des choses qui me semblent être juste des bases.
Après il n’y a pas que la famille ( perso ma mère consomme bcp de jetable et je trouve ça juste ridicule d’une manière écologique ET surtout économique !), il y aussi l’école , ce qu’on peut voir ou entendre à l’extérieur de chez soi et on est pas obligés de reproduire un schéma qui ne nous convient pas , mais cependant en effet il y a quand même des « bases » me semble t-il...
Enfin ici aussi rien de parfaitement parfait et ce n’est pas le but recherché , juste de la logique , du bon sens et un pétage de carte bleue de temps en temps !!!! ;-)
Tant qu’on est sincère, en accord avec ses propre convictions , ça me va :-)
L'épicerie du pape a dit…
Oui a priori tout comme toi (mais je n'ai pas poules) par contre habitant la campagne nous sommes de gros consommateurs d'essence...j'ai du mal avec les transports en commun (la voiture c'est un peu la liberté) ....et puis j'ai aussi un autre petit défaut non écologique...j'adore les bains.
@l’emicerie du pape :
Tout pareil!
Beaucoup de voiture ... et de bains :-)
cterine a dit…
Chez nous aussi c'est un mode de vie assez naturel...
Il est de toute façon impossible de vivre "parfaitement" écologiquement, le choix que nous faisons se font forcément au détriment d'autres.
L'important, selon moi, c'est de transmettre des valeurs saines et de respect (y compris de ce qui s'achète) aux enfants.
A chacun de faire selon son envie, ses moyens, sa motivation, sans faire des choix trop radicaux qui seront compliqués à suivre sur le long terme.
ps : et je vais au boulot à pieds, non pas par conviction écologique, mais par plaisir ;-)
@cterine
Des valeurs saines et de respect, on en revient à l’education et Ça me semble primordial ...
Quand au travail à pied !!! J’en rêve !!!!
Marie a dit…
Très belle discussion. Je dirais que je suis plutôt en accord avec toi Céline. Par exemple, même si je ne suis pas fan de cuisine, mon mari en revanche l'est, ça aide à ne pas manger des plats industriels... ;-) J'ai aussi un potager qui a doublé de taille dans les dernières années et nous évitons la sur-consommation tans que possible. Bien sûr, rien n'est parfait, mais nous essayons de mettre en pratique des principes de vie simples appris de nos propres parents. La vie dans notre coin du monde est naturellement axée sur la nature et l'écologie. C'est donc inspirant et c'est une des raisons qui font que nous apprécions énormément le fait d'y vivre... Je t'écrirai plus longuement un email car au programme, c'est luge et promenade dans le parc enneigé aujourd'hui. Alors je file dehors ;-)
adeline a dit…
J'ai vécu à la campagne jusqu'à mes années étudiantes puis j'ai vécu toujours en ville. Et je ne sais pas si c'est vraiment le lieu où on vit qui définit la manière dont on vit. J'ai toujours vu ma mère cuisiner donc naturellement je cuisine (quasi rien dans mon congélateur hormis mes coulis de tomates maison, et des sorbets maison). Je trie beaucoup mais par passion, depuis toute petite, j'adore trier ( oui, oui, ça peut paraître bizarre, mais sans faire de thérapie, ma mère est une grande collectionneuse ...)
Après depuis 7/6 ans, je réfléchis plus à ma manière de consommer et son impact. J'ai commencé par faire ma propre lessive, mieux trier mes déchets...Je me tourne de plus en plus vers le local, le made in france, l’occasion. Sans être dans l'extrait, je ne rejette pas le monde dans lequel je vis. J'aime aussi consommer et se culpabilise pas pour autant.
Et c'est vrai, hier, je lisait une maman qui avait banni le plastique des jouets de ces enfants m^me legos ou playmobils, jusqu'où doit on bannir l'évolution de la société.

Sinon, tu m'intrigue avec ton poulailler, est ce contraignant? j'ai un vieux poulailler dasn ma nouvelle maison et mais beau parents ont parié que j'aurai des poules....
@Adeline
Moi aussi j’adore trier! (Mon côté Bree Van de Kamp!!!!), j’ai l’impression qu’une maison ou tout est trié/rangé est une maison plus sereine!
Comme toi on applique ici quelques logiques dans la manière de consommer sans être ni chercher à être dans l’extrême et c’est justement cet extrême que je trouve surprenant comme l’exemple que tu cites sur les jouets en plastique. Les chambres d’enfants sont en général le royaume du plastique mais ça ne me choque pas…il me semble qu’il faut aussi savoir se faire /ler faire plaisir et vivre avec son temps… (tiens ça me fait penser au sketch de Florence Foresti sur les jouets en bois!!!)
Quand aux poules, ça ne demande pas grand chose…du grain et de l’eau, et des épluchures si tu en as :-)
Des bises
@Marie
C’est chouette d’avoir un point de vue différent du fait de ta localisation géographique.
Mais finalement le bon sens n’a pas de frontières :-)
betsy a dit…
Je me reconnais beaucoup dans ce que tu décris. Très peu d'industriel, peu de meubles neufs (sauf la cuisine aussi), on ne jette pas de nourriture (il est rare que le frigo soit rempli). On consomme local, de saison par idéologie et aussi par souci d'économies. Mêmes mes fringues , je les achète beaucoup en seconde main maintenant (ou je le fabrique ;) ). Je réfléchis beaucoup avant d'acheter un truc (en avons nous vraiment besoin?), j'essaye de ne plus me laisser influencer par les réseaux sociaux ;)
@Betsy
Merci pour ton retour dont je me sens proche
Et-fée-mère a dit…
Je suis de la campagne aussi, j'ai toujours vu mes parents trier, composter, c'est quelque chose d'entièrement naturel que j'ai TOUJOURS fait même en habitant en ville.
Pour la consommation des aliments, j'ai un potager et donc des congélateurs, des arbres fruitiers aussi...et je n'achète des produits frais que pour une semaine, rares sont les aliments qui traînent chez moi tout est consommé ou se termine en soupe.
Pour le reste, je suis assez fashion addict mais je conserve mes vêtements très très longtemps, 15-20 ans, je suis très soigneuse. Je pense que ça reste dans la limite du raisonnable néanmoins si je devais me comparer à mes collègues par exemple qui trouvent que je n'achète pas beaucoup ? (ah bon ???)
Autre chose : vinaigre et bicarbonate de soude, ça aussi ce sont des produits que j'ai toujours eu et toujours vu utilisés par mes parents...reste que j'ai fait un effort sur les produits corporels et de salle de bain, je n'y faisais pas fort attention auparavant, je m'y suis penchée uniquement à l'arrivée des enfants.
Les transports...j'essaie de grouper mes courses mais ça reste un éternel problème à la campagne c'est vrai...il y a tellement de choses à dire, à chacun de trouver son chemin dans ce vaste débat, je trouve déjà merveilleux qu'il y ait prise de conscience donc ne freinons rien;)
@et fée mère

merci pour ton retour dans lequel je me retrouve un peu...
ni potager ni arbres fruitiers ici, mais les courses sont également faites pour la semaine et je n'y retourne pas tant que tout ou presque n'est pas consommé. je me trouve aussi assez "fashion Addict" dans le sens où la mode et les tendances m'intéressent mais comme toi je me trouve aussi finalement assez raisonnable dans mes achats :-)
quand aux transports...il est certain qu'en campagne , la voiture est un indispensable...
@eme_cologie a dit…
vous êtes des écolos dans le savoir !! ;) si tout le monde faisait déjà ça ... j'éspère aussi que ce n'est pas qu'une mode. Pour ma part je trouve également que c'est du bon sens. Inculquées par mes parent il y a des choses qui me paraissent de ce fait évidentes comme faire le tri, ne pas jeter dans la nature, ne pas gaspiller l'eau ... petit à petit au fil des ans j'essaie d'"affiner" ma conduite écologique moins de viande, privilégier les produits bio et locaux, du fait maison, du seconde main, des achats raisonnés, réduire les emballages ... je me suis intéressée au zéro déchet mais je me rend compte que pour moi c'est impossible ... et surtout plein d'illogisme ... alors on fait ce qu'on peut et c'est déjà pas mal ... ce que j'ai envie de changer c'est surtout pour vivre l'instant présent se satisfaire des plaisirs simples de la vie , arrêter de vivre à 100 à l'heure , être heureux de ce qu'on fait ...
@eme colonie
Oui peut-être est on ecolo dans le savoir ou alors nous a t-on transmis un peu de bon sens .
Je vois tj a l’heure dnaunourd’hui des gens jeter des choses ( des déchets) par terre ...j’adsimile Pas ce geste à de l’anti écologie mais carrément à de l’impolitesse pour les personnes qui vont passer derrière, et je trouve ça aberrant! Comme toi à mon niveau je fais ce que je’ peux , qui me semble juste et surtout en accord avec notre façon de vivre . Ainsi comme toi l’histoire du zéro déchet me semble complètement inappropriée et extrémiste en ce qui concerne notre façon de vivre .
L’idee Étant comme sur bcp de sujet d’etre Raisonnable sans tomber dans les extrêmes , et c’est déjà pas mal .
Merci pour ton retour

Articles les plus consultés